On vous dit tout : l’endroit et l’envers de nos abribus

De nombreux commentaires ont circulé sur la toile à propos de notre abribus « à l’envers ». Nous vous expliquons pourquoi cet arrêt est dans le bon sens, et en quoi c’est avantageux, pour tout le monde !

Sur la page Facebook « alerte contrôles de police » bien connue des Bruxellois, une photo de notre abribus chaussée de Ninove à Molenbeek a été postée avec comme commentaire « qui a fait ça ? ».

Si la photo peut laisser croire qu’un collègue distrait aurait installé l’arrêt à l’envers, il n’en est rien. 😊

Un abribus bien plus malin

Nous avons été habitués aux abribus ouverts face à la route. En voir un installé dans l’autre sens peut faire penser à une erreur. Mais quand on y pense, les installer dans l’autre sens se révèle bien plus pratique.

Contrairement aux façades qui doivent rester accessibles, nos abribus peuvent être accolés à la route, faisant ainsi gagner de l’espace pour la circulation des piétons. Le passage des personnes à mobilité réduite et des poussettes nécessite une largeur de trottoir minimale de 1,5m.

De plus, en cas de pluie, les voyageurs sont protégés des éclaboussures des véhicules par la vitre.

Le cas concret de la chaussée d’Ixelles

Lors de la rénovation de la Place Saint-Boniface, si nous avions installé le nouvel abribus face à la route, il n’aurait laissé que 150-180cm de passage. Sur cette chaussée commerçante qui connaît une grande fréquentation de piétons, cela respectait les normes, mais ce n’était pas suffisant pour le flux de piétons.

L’abribus a donc été installé dos à la route. Il laisse un espace de passage de plus de 3m.

Inhabituel à Bruxelles, en vogue à Londres

abribus londres

À Londres, la plupart des abribus sont installés dos à la route.

Si l’arrêt chaussée de Ninove (qui a tant fait parler de lui) était provisoire et a depuis disparu, nous prévoyons de toujours faire ce type d’installation si cela profite à la fluidité des piétons. Aujourd’hui à Jette, par exemple, nous avons aussi un abri à l’envers à l’arrêt de tram Place Reine Astrid.

Vous voilà rassurés. Nous n’avons pas simplement installé un arrêt dans le mauvais sens. C’est le résultat d’une mûre réflexion, qui a déjà fait ses preuves ailleurs et qui devrait ravir les piétons.