La STIB a rendez-vous avec le progrès !

Le 30 novembre, la STIB a rendez-vous avec le progrès. Mieux, elle organise un événement du même nom, le Rendez-vous du Progrès, qui s’axe sur ce qu’on appelle  la « Mobilité 4.0 ». Nous sommes partis à la rencontre de Mathieu et François-Olivier qui travaillent tous les deux au département Strategy et Innovation. 

Mathieu a suivi des études d’ingénieur civil et un Master en Mobilité à Turin. « Déjà tout petit, je dessinais des gares et des ports…mais ce n’est que pendant mes études que j’ai enfin concrétisé l’idée de pouvoir en faire mon métier« . François-Olivier a également suivi des études d’ingénieur civil. Son sujet de prédilection, c’est la place de la STIB dans une ville durable et toujours plus verte. Il a d’ailleurs commencé à la STIB au sein de la cellule environnement.

« La transition est en marche« , François-Olivier en est persuadé. « Les citoyens deviennent acteurs de leur espace, c’est pour cela que nous avons choisi le thème de la mobilité 4.0, participative« . Dans un contexte d’évolutions technologiques exponentielles, de nouveaux enjeux globaux sont à prendre en compte. Clients hyper-connectés, véhicules plus propres, apparition de nouveaux acteurs privés, font partie des manifestations déjà tangibles de la transformation en cours.

« L’événement ne sera pas centré sur la STIB, mais nous sommes une entreprise attentive aux évolutions du secteur » explique François-Olivier. En effet, des experts venus de toute l’Europe vont se passer le relais toute la journée pour animer des conférences et workshops. « Les données, le nouvel eldorado de la mobilité ? », «Rôle des pouvoirs publics : comment préparer / orienter la transition?» seront par exemple au coeur de la discussion. L’occasion pour les acteurs de la mobilité et les citoyens de disccuter, ensemble, de l’avenir de la mobilité.

« Actuellement, la mobilité est abordée de manière plutôt dramatique. Nous voulons imaginer de manière optimiste l’avenir des transports publics et son évolution. Par exemple, quand on aborde les voitures autonomes, on parle toujours du problème éthique et de leur date d’arrivée. Au quotidien, nous imaginons plutôt quel est l’enjeu sociétal des véhicules autonomes et comment les intégrer au mieux à ce qui roule déjà« , explique Mathieu.

Quel avenir pour nos transports ?

François-Olivier, lui, rappelle que le futur se construit… aujourd’hui ! « En augmentant l’offre de transports, en ouvrant nos données, en organisant un hackathon, la STIB contribue déjà à la mobilité de demain. En organisant le Rendez-Vous du Progrès aussi ! Le changement passe par de petites actions et le Rendez-Vous du Progrès, qui fait appel à l’intelligence collective, y contribue« .

Sans dévoiler le contenu de notre événement du 30 novembre, Mathieu et François-Olivier ont accepté de nous livrer leur propre vision de l’avenir des transports de la STIB. « Il faut continuer à développer le réseau de la STIB, qui reste l’ossature de notre mobilité, tout en y intégrant les nouveaux et futurs services (carsharing, vélos partagés, véhicules autonomes….). C’est la combinaison des deux qui augmentera les performances. »

Merci à eux, et rendez-vous le 30 novembre !

Et vous, qu’en pensez-vous ? Notre sondage ci-dessous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *