La STIB ouvre ses portes à la Ligue Braille

Depuis plusieurs années, une collaboration s’est établie entre la STIB et des structures d’aide aux personnes déficientes visuelles (Centre Point de vue, IRSA, Ligue Braille, ONA,…). Nous ouvrons les portes de nos dépôts à leurs services d’accompagnement. Le but : permettre aux personnes déficientes visuelles de prendre le temps de découvrir nos véhicules en toute tranquillité.

L’une des missions de ces organismes est de proposer un service d’accompagnement à ses bénéficiaires. Ce service conseille et accompagne les personnes déficientes visuelles dans des apprentissages qui leur faciliteront les différentes tâches de la vie quotidienne. Il s’agit d’un réel service sur mesure. Le personnel évalue les besoins de la personne en situation de handicap pour améliorer son autonomie, et s’y ajuste.

De son côté, la STIB aussi s’adapte en mettant les véhicules utilisés par les personnes déficientes visuelles à disposition des instructeurs/trices de locomotion des partenaires. Il est alors possible aux bénéficiaires de la formation de découvrir tous les éléments qui vont les aider à se repérer au sein du véhicule et assurer ainsi leur sécurité et leur confort à bord.

Puisqu’elles ont lieu à la demande et selon les besoins spécifiques de chacun, ces formations sont organisées à des fréquences irrégulières. Mais lorsqu’un besoin est exprimé, en coordination avec Accessibility, Social & External Affairs  et nos équipes techniques, notre personnel prend à coeur de rendre la formation possible.

Un apprentissage sur le terrain

Aux dépôts de Delta, Haren ou Molenbeek, des techniciens expliquent en détails toutes les subtilités de nos véhicules. Fermeture automatique des portes ou encore les différents signaux sonores… Les formateurs des organismes prennent le relais et ont initié les personnes déficientes visuelles aux véhicules : comment monter à bord, où se trouvent les mains courantes, comment s’installer,…

Après quelques heures sur place, les démarches hésitantes laissent place à l’aisance. L’utilité de cette collaboration n’est plus à démontrer ! A l’abri de la foule et en sécurité, chacun peut prendre le temps de revoir ses gestes, à son rythme.

braille2

L’accessibilité, une valeur ajoutée qui profite à tous.

« L’accessibilité, une valeur ajoutée qui profite à tous ». Telle est la devise de Christian de Strycker, notre Manager Accessibility. Sa tâche : développer et coordonner l’accessibilité du réseau. Christian explique à tous que l’accessibilité repose sur 4 piliers :

  • l’infrastructure des espaces
  • la conception des véhicules
  • l’accès à l’information
  • le comportement du personnel.

Tous les chauffeurs et conducteurs sont formés à prêter une attention particulières aux personnes à mobilité réduite.

En renforçant l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite, c’est la facilité d’usage qui est améliorée pour tous. Touristes, personnes âgées, parents avec enfants en bas-âge…

Comment aider une personne déficiente visuelle sur le réseau ?

Comment réagir face à une personne malvoyante ou non-voyante ? Cela peut sembler couler de source, et pourtant !

Tout d’abord, demandez-lui si elle souhaite recevoir de l’aide, et ne vous offusquez pas si votre aide est déclinée. Si la personne accepte votre aide, demandez-lui comment vous pouvez l’aider.

Vous le savez maintenant, la personne en face de vous a peut-être été formée à voyager dans les transports publics. Par contre, vous pourriez la rassurer quant à la direction empruntée ou à son itinéraire. A bord, même si nous généralisons l’annonce automatique des arrêts, vous pourriez prévenir la personne déficiente visuelle que son arrêt est imminent. Evitez en tous cas de prendre le bras d’une personne déficiente visuelle sans la prévenir.

Evidemment, il n’y a pas de règle absolue ! Être attentif à votre prochain avec bienveillance fera par contre toute la différence.