Diada, électricienne

Toute cette semaine, nous mettons nos employées à l’honneur à l’occasion de la journée des femmes de dimanche. Aujourd’hui, rencontrez Diada, la première femme électricienne à travailler chez nous. 

Mes collègues m’appellent « zonnekke ».

C’est en arrivant de son pays d’origine, la Côte d’Ivoire, que Diada a postulé chez nous. Elle a été agréablement surprise par l’accueil qui lui a été réservé à l’atelier de Cureghem :  « Je travaillais déjà avec des hommes en Côte d’Ivoire, donc on ne peut pas dire que j’étais anxieuse à l’idée d’être la seule femme de l’atelier mais tout de même. Ils ont été adorables avec moi et le sont toujours, d’ailleurs. La preuve : ils m’appellent leur « Zonneke » » (ndlr : petit soleil en néerlandais).

Elle ajoute : « C’est une grande fierté d’être électricienne à la STIB. Accepter d’engager une femme pour une fonction comme la mienne, c’est reconnaître le fait qu’une femme peut exercer un métier habituellement réservé aux hommes« .

Demain, c’est Khadija, agent de sécurité, qui vous racontera son parcours professionnel. 

Retrouvez l’ensemble de nos offres sur jobs.stib.be