Quand un Chien d’Aide apprend à voyager en bus

Après avoir aidé Macha à retrouver ses maitres, c’est à Jean-Marc et Nielson que nous avons prêté assistance jeudi dernier, avec un problème peu commun…

Il y a quelque temps Jean-Marc nous a contactés parce qu’il éprouvait des difficultés à embarquer sur nos lignes AccessiBus avec Nielson, son compagnon à quatre pattes. Nous leur avons donc mis un bus et un chauffeur à disposition, afin d’aider Nielson, et son maitre, à grimper sur la rampe de notre bus. Retour sur notre rencontre « au poil » !

accessibilité STIB

Face à la rampe

Jean-Marc est un ancien STIBien, comme on les appelle. Suite à une maladie rare, il a malheureusement été contraint de mettre un terme à sa carrière de conducteur de tram et depuis quelques années, c’est en fauteuil électrique qu’il parcourt notre réseau. En décembre 2016, il s’est adressé à l’ASBL Dyadis afin d’adopter un nouveau compagnon : Nielson, Chien d’Aide. Au premier abord, on pourrait croire que Nielson est un grand téméraire, et pourtant, c’est face à nos bus qu’il rencontre des difficultés. Nous l’avons interviewé pour mieux comprendre, et c’est au travers de ses « waf » que nous avons compris qu’il ressentait un grand malaise face à notre impressionnante rampe d’accès. Jean-Marc nous a alors expliqué que Nielson avait des soucis pour entrer dans nos bus lorsque la rampe électrique était installée. C’est pour cela qu’il a contacté notre collaborateur Christian de Strycker, Manager Accessibility, afin de trouver une solution pour Nielson, mais surtout, pour son maître !

« A la STIB, nous aspirons à ce que nos voyageurs puissent se déplacer en toute autonomie. Aussi j’ai naturellement proposé à Jean-Marc et à l’association Dyadis de passer une matinée sur notre réseau, avec Nieslon et ses compagnons, pour surmonter leurs angoisses« , nous explique Christian.

« Normalement, un chien suit son maitre… Avec un fauteuil, c’est plus compliqué« , ajoute Jean-Marc. « L’idée c’est donc d’apprendre au chien de monter et descendre du bus, sans crainte et en évitant de se prendre les portes« , explique-t-il.

Au quotidien, la STIB rend son réseau de plus en plus accessible aux personnes à mobilité réduite, nous n’avons donc pas voulu manquer cette occasion pour en apprendre d’avantage.

gif stib dog bus

Jean-Marc et Nielson Accesibus stib

nielson chien d'aide stib

Un cours spécial, en toute sécurité

Jeudi 27 avril, nous avons donc invité l’association Dyadis au dépôt de Haren pour venir rejoindre Jean-Marc et Nielson ainsi que leurs autres Chiens d’Aide et faire une petite séance d’écolage « chien versus bus ». Ils nous ont alors expliqué que leurs chiens passent 18 mois en famille d’accueil, et approfondissent ensuite leur dressage pendant 6 autres mois au centre éducatif avant de rencontrer leur futur maître. Revoir Jean-Marc et Nielson, c’était donc l’occasion pour eux aussi de confronter leurs toutous aux bruits du bus ainsi qu’à leur rampe d’accès, et ce, dans un environnement rassurant.

Durant une matinée, la STIB a donc mis un bus et un chauffeur à disposition devant le dépôt de Haren, pour que Nielson et ses amis puissent apprendre à y monter et en descendre en toute sécurité : se familiariser avec l’environnement « bus », à l’intérieur et à l’extérieur, mais aussi avec les bruits et les sons qui accompagnent le bus.

chien d'aide asbl dyadis

Si la visite d’un Chien d’Aide était une première, la STIB ouvre déjà depuis plusieurs années les portes de ses dépôts au service d’accompagnement de la Ligue Braille, afin de permettre aux personnes déficientes visuelles de prendre le temps de découvrir ses véhicules en toute tranquillité. Rappelez-vous, nous vous en avions déjà parlé par le passé dans un autre blogpost.

Après quelques heures, quelques allers-retours et quelques caresses, les maîtres et les chiens sont repartis satisfaits de cette rencontre, et Jean-Marc a pu être rassuré quant à son futur voyage avec Nielson sur notre réseau. Et nous ? On vous avoue que passer une matinée en compagnie de boules de poils aussi adorables les unes que les autres, ça a encore plus attendri notre petit cœur d’artichaut. Une belle expérience qui au final, nous aide chaque jour, à améliorer le quotidien des personnes à mobilité réduite. Un petit coup de patte pour Nielson, un grand pas pour la STIB !

 

rampe accessibus stib

journée pmr chien stib

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *