La STIB et l’Opération Thermos : un partenariat qui réchauffe les coeurs

L’Opération Thermos, ce sont chaque année des milliers de repas distribués aux sans-abris à Bruxelles. La STIB et son personnel sont très impliqués dans cette initiative qui remplit les estomacs certes, mais aussi réchauffe les coeurs. 

Cette année, l’Opération Thermos fêtera ses 30 ans. L’hiver 2016-2017, ce seront 30 équipes qui se succèderont de novembre à avril pour offrir des repas aux plus démunis. Aujourd’hui, nous mettons entre un et trois bus à disposition par soirée. Ces bus servent à acheminer la nourriture depuis les cuisines de l’ASBL jusqu’à la station Botanique où a lieu la distribution, mais aussi à véhiculer les SDF vers les structures d’accueil et d’hébergement d’urgence en cas de besoin.
La STIB offre également le financement d’un minimum de dix soirées lors desquelles le personnel de la STIB se porte bénévole pour préparer et distribuer les repas.

En décembre 1987, des scouts sont sensibilisés par le sort de sans-abris Gare Centrale en descendant du train. Ils leur offrent un thermos de café et des sandwiches. L’opération Thermos est née. Ils recommencent le lendemain, puis chaque soir. Après un mois, dépassés par l’ampleur de la tâche, ils lancent un appel aux bénévoles grâce aux médias. Des équipes se forment pour organiser les distributions.

La STIB et l’Opération Thermos, une affaire qui roule

Dès le début des années ’90, la STIB s’implique en prêtant des véhicules. Bénévole dès les premières soirées « Opération Thermos », c’est d’ailleurs Daniel Halconruy, employé à la STIB, qui préside l’ASBL.

Outre la possibilité de se porter volontaire comme bénévole lors de ces distributions, le personnel de la STIB aide l’Opération Thermos en achetant des truffes tout au long de l’hiver au profit de l’ASBL. Ces fonds servent à financer l’ASBL qui n’est pas subsidiée et ne subsiste que grâce aux dons des particuliers et des entreprises.

L’hiver passé, ce sont plus de 13.000 repas qui ont été distribués aux plus démunis, malgré la fermeture des stations suite aux événements survenus à Paris puis à Maelbeek. Des solutions créatives ont dû être trouvées pour organiser des distributions malgré les fermetures des stations (comme distribuer les repas dans un bus 🙂 ).

L’hiver 2013-2014, ce sont par contre plus de 25.000 repas qui ont été offerts.

En images

Quentin Jo, conducteur de tram au dépôt de Woluwé a monté un petit film et a fait quelques photos. Habitué des « soirées Thermos » comme on les appelle à la STIB, il garde de bons souvenirs de ces moments de partage et de convivialité entre collègues mais aussi des anecdotes, comme sa première soirée où, après 3h passées en cuisine, son équipe s’est rendue compte une fois à la station Botanique que la viande était loin d’être cuite. Il a fallu faire demi-tour en bus pour terminer la cuisson avant de revenir juste à temps pour la distribution. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *